Warning: preg_match(): Compilation failed: quantifier does not follow a repeatable item at offset 1 in /home/clients/07aef6fbb6d49fb782125664d68ec1ab/web/wp-includes/class-wp.php on line 233

Warning: preg_match(): Compilation failed: quantifier does not follow a repeatable item at offset 1 in /home/clients/07aef6fbb6d49fb782125664d68ec1ab/web/wp-includes/class-wp.php on line 234
Historique GTS–S.A. | GTS-S.A.

Historique GTSS.A.

[vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_message message_box_style=”3d” style=”round” message_box_color=”green”]

De PTB-S.A. à GTS-S.A., une mutation pour un Sénégal Émergent.

[/vc_message][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width=”1/2″][vc_column_text css_animation=”bounceInLeft” css=”.vc_custom_1592987405176{border-radius: 2px !important;}”]

Le transport, moteur de développement, permet de faciliter la mobilité des personnes et des biens, dans leurs activités économiques et sociales.

Au Sénégal, le transport ferroviaire existe depuis près d’un siècle et demi, avec comme but premier l’acheminement des produits primaires vers les points de commercialisation.

Après l’indépendance, sa gestion a continué en régie, ce qui avait permis de maintenir un niveau satisfaisant de prestations et une maintenance régulière des infrastructures et équipements.

Malheureusement, les conditions de gestion s’érodant au fil des ans, les infrastructures étaient devenues vétustes et mal entretenues, faute de moyens adéquats. En effet, les investissements sur le réseau routier ont souvent été privilégiés au détriment des interventions sur le réseau ferré. Ce qui a, logiquement, conduit à la dégradation des infrastructures et à une baisse continue des niveaux de service.

Il était alors devenu nécessaire de trouver des solutions. C’est ainsi qu’en 1987, le service du Petit Train Bleu, assurant la navette entre Dakar – Thiaroye – Rufisque, a été mis en service et exploité par la Société Nationale des Chemins de Fer du Sénégal (SNCS).

[/vc_column_text]

[/vc_column][vc_column width=”1/2″][vc_column_text css_animation=”bounceInRight”]

En juin 2003, Le Petit Train Bleu a été érigé en société anonyme dénommée Le Petit Train de Banlieue (PTB-S.A.), avec comme seul actionnaire l’Etat du Sénégal. En plus de la desserte de la banlieue, les circulations ont été progressivement étendues à Thiès en 2004 et à Tivaouane en 2017.

A travers le Plan Sénégal Emergent (PSE), le projet Train Express Régional (TER) a été réalisé pour assurer la desserte ferroviaire du nouvel Aéroport International Blaise DIAGNE (AIBD) mais aussi assurer le transport urbain de voyageurs anciennement dévolu au PTB-S.A.

Devant cette nouvelle donne, les activités du PTB-S.A. devenu la Société Anonyme les Grands Trains du Sénégal (GTSS.A.) depuis le 18 mars 2020, ont été redéployées vers la desserte interurbaine, avec de nouvelles missions.

Cette mutation, à travers GTSS.A., va permettre au Sénégal de franchir un nouveau palier dans l’essor du transport des personnes et des biens, dans des conditions de sécurité et de respect de l’environnement.En effet, ce projet, dénommé Programme de Relance du Transport ferroviaire national (PRTF) vise à augmenter et diversifier l’offre de transport collectif interurbain mais, aussi, à assurer le transport de fret par voie ferroviaire. De telles mesures permettront d’apporter des réponses adaptées aux besoins de déplacements des personnes et d’acheminement des marchandises générés par la croissance soutenue des activités économiques.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column]

[/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_cta h2=”En cohérence avec le Plan Sénégal Emergent (PSE)” style=”3d”]

Le transport est un secteur clé de l’économie. Une bonne planification, adossée à une stratégie globale de développement, entraîne la performance du secteur des transports avec un impact considérable pour une croissance économique soutenue à même de garantir un développement durable.

[/vc_cta][/vc_column][/vc_row]